Évêque Edir Macedo | 19 de Février de 2021 - 06:00


Mon plus grand problème…

Un récit sincère et percutant

Mon plus grand problème…

Je m’appelle Pamela, je suis de retour à l’église après environ sept ans d’absence.

J’ai été élevée dans l’église, mais parce que je voulais vivre ma vie, sans règle et sans responsabilité, je suis partie et, bien sûr, j’ai payé le prix fort par la douleur et beaucoup de souffrance.

Après des années d’absence, j’ai pu me rendre à la dernière réunion du Godllywood et, honnêtement, je peux dire qu’il y a eu une Pamela avant et une après.

Mon plus grand problème a toujours été l’orgueil, qui à son tour apporte la fierté et l’arrogance. J’ai donc continué à l’être jusqu’à ce jour.

J’ai quitté la maison, en pensant déjà que j’allais entendre tout ce que je savais déjà sur la Bible, que cela ne m’apporterait rien, que j’étais déjà une épouse exemplaire et une femme sage. Pour moi, entendre la prédication d’une autre femme, pour me dire comment je devais agir m’a profondément dérangé.

Au fur et à mesure que j’entendais la Parole, je devenais de plus en plus petite sur mon siège. J’ai regardé autour de moi, j’ai caché l’inconfort, afin que personne ne puisse le remarquer. Je reconnaissais, enfin, que les choses n’allaient pas aussi bien que je l’imaginais. J’ai retenu mes larmes, pendant quelques instants. J’ai changé de visage. J’ai reconnu mon erreur, ma carence et mon insignifiance. À la fin de la réunion, la honte était plus grande que l’orgueil. Je n’étais pas aussi parfaite que je l’imaginais.

En rentrant chez moi, j’ai visité chaque pièce de ma maison. C’est drôle qu’il y a, à peine deux heures, je n’avais rien remarqué de mal et maintenant plus rien ne semblait aller.

J’ai beaucoup pleuré. C’est un début douloureux et difficile. Une petite fille est arrivée à cette réunion et j’en suis revenue une épouse, une mère de deux enfants. Je suis sortie de la maison, une, je suis rentrée, en 4 personnes.

Je voulais juste partager le changement externe, qui s’est produit le lendemain de notre rencontre. Ce fut trois jours de dur labeur et tout est comme cela plaît au Saint-Esprit. Mon cœur est prêt. J’ai besoin de tuer l’orgueil avant qu’il ne tue ma foi.

Maintenant j’ai faim d’écouter, j’ai soif d’apprendre. Je veux juste que vous sachiez qu’une seule parole, sortant de vos lèvres, a probablement changé ma vie et ma famille pour toujours.

Pour chaque critique que vous recevez, il y a aussi une âme touchée par le Saint-Esprit dans votre vie.

Madame, vous ne le savez même pas, mais vous êtes souvent ma meilleure amie.

Que Dieu vous bénisse.

Avec amour,

Pamela Beatriz

PS: Ah et mon changement a été si grand que mon mari a commencé à fréquenter l’Universel et le 09/02, il a été baptisé d’eau. Je suis si heureuse. ❤

Si vous souhaitez aussi recevoir cette joie, notez cette date sur votre calendrier et participez à la prochaine réunion du Godllywood Auto-Soutien, le 27 mars, le dernier samedi du mois, à 22h, au Temple de Salomon, avec transmission en direct par univervideo.com


Mon plus grand problème…
  • Cristiane Cardoso 


signaler une erreur