Évêque Edir Macedo | 26 de mars de 2020 - 06:00


Il est venu pour affronter!

Cela ressemble à quelque chose d’invincible, d’imbattable, d’indestructible…

Il est venu pour affronter!

En lisant le texte de 2 Chroniques 32, je me suis rendu compte que nous vivons le même scénario aujourd’hui.

Le roi Ézéchias a réussi à ce que tout le peuple se tourne vers Dieu. Il a purifié le temple, il a restauré le culte de Dieu, il a fait des réformes, il a restauré la célébration de la Pâque et, toute la nation a prospéré, parce qu’elle a fait ce qui était bon, juste et vrai devant Dieu.

“Après ces choses et ces actes de fidélité, parut Sanchérib, roi d’Assyrie, qui pénétra en Juda, et assiégea les villes fortes, dans l’intention de s’en emparer.” 2 Chroniques 32:1

Ce virus est une représentation de Sanchérib.

Il est venu pour affronter et est déjà entré dans de nombreuses villes, pays pour «essayer» de prendre possession de tout et de tous.

“Ne savez-vous pas ce que nous avons fait, moi et mes pères, à tous les peuples des autres pays? Les dieux des nations de ces pays ont-ils pu délivrer leurs pays de ma main? Parmi tous les dieux de ces nations que mes pères ont exterminées, quel est celui qui a pu délivrer son peuple de ma main, pour que votre Dieu puisse vous délivrer de ma main? Qu’Ézéchias ne vous séduise donc point et qu’il ne vous abuse point ainsi; ne vous fiez pas à lui! Car aucun dieu d’aucune nation ni d’aucun royaume n’a pu délivrer son peuple de ma main et de la main de mes pères: combien moins votre Dieu vous délivrera-t-Il de ma main?” 2 Chroniques 32:13-15

Le virus (Sanchérib) se montre «fort» par sa facilité de contagion et par les morts, qu’il a déjà fait dans le monde, en essayant de mettre la peur dans tous les peuples et les nations.

La plupart des nouvelles, qui sont passées dans les médias, sont comme celles des serviteurs de Sanchérib dites aux habitants de Jérusalem.

“Les serviteurs de Sanchérib parlèrent encore contre l’Éternel Dieu, et contre Ézéchias, Son serviteur. Et il envoya une lettre insultante pour l’Éternel, le Dieu d’Israël, en s’exprimant ainsi contre Lui: De même que les dieux des nations des autres pays n’ont pu délivrer leur peuple de ma main, de même le Dieu d’Ézéchias ne délivrera pas Son peuple de ma main. Les serviteurs de Sanchérib crièrent à haute voix en langue judaïque, afin de jeter l’effroi et l’épouvante parmi le peuple de Jérusalem qui était sur la muraille, et de pouvoir ainsi s’emparer de la ville.” 2 Chroniques 32:16-18

Cela ressemble à quelque chose d’invincible, d’imbattable, d’indestructible, car il n’y a pas encore de guérison contre ce virus.

La seule solution est de faire ce que le roi Ézéchias et le prophète Esaïe ont fait:

“Le roi Ézéchias et le prophète Esaïe, fils d’Amots, se mirent à prier à ce sujet, et ils crièrent au ciel. Alors l’Éternel envoya un ange, qui extermina dans le camp du roi d’Assyrie tous les vaillants hommes, les princes et les chefs. Et le roi confus retourna dans son pays. Il entra dans la maison de son dieu, et là ceux qui étaient sortis de ses entrailles le firent tomber par l’épée. Ainsi l’Éternel sauva Ézéchias et les habitants de Jérusalem de la main de Sanchérib, roi d’Assyrie, et de la main de tous, et Il les protégea contre ceux qui les entouraient.” 2 Chroniques 32:20-22


Il est venu pour affronter!
  • Pasteur Alexandre 

  • Contributeurs: 


signaler une erreur